Les origines de la caricature

La caricature apparait très tôt, dès la Grèce antique où on retrouve des vases comprenant des personnages atypiques, tout comme on retrouve le même type de dessins sur des papyrus égyptiens. Cependant, la caricature dans la définition que l’on connait n’en est qu’à ses prémisses et sera largement développée plus tard.

Première apparition du terme

Son entrée dans l’Encyclopédie

Le fait que ce terme entre enfin dans ce type de document de référence se fait au 17e siècle et représente alors une preuve de la reconnaissance de ce mode d’expression. En effet, la caricature est décrite comme une forme de charge de certains traits de la personne pour les tourner en dérision. Les personnages ont alors un visage différent ou peuvent même être animalisés.

Un développement limité au 18e siècle

Ce procédé reste encore peu utilisé pendant cette période même si la Révolution française donne lieu à certains dessins, ils restent encore rares et ne sont utilisés que de façon ponctuelle. En effet, on retrouvera de nombreuses caricatures des personnages royaux de l’époque ainsi que d’autres sur la prise de la Bastille mais la caricature est encore limitée.

L’essor de la caricature

Un outil démocratique

La montée en puissance de ce type de dessin au 19e siècle sert à exprimer largement ses opinions politiques et donner la voix au peuple pour s’exprimer librement sur une situation qui ne leur convient pas. En effet, Honoré Daumier est le premier à s’illustrer dans le domaine de la caricature.

Les progrès technologiques de la presse

Très rapidement, les possibilités de s’exprimer de façon plus grandes et toucher un plus large public s’offrent aux caricaturistes qui apparaissent dans la presse où chacun peut alors découvrir une caricature particulièrement explicite. La caricature profitera alors largement de cette situation pour devenir quasiment omniprésente dès 1860.

Le rôle de la caricature au 20e siècle

Révéler les évènements marquants

La caricature prend alors de plus en plus de place car elle est le reflet des différentes crises qui traversent le siècle avec entre autres l’Affaire Dreyfus mais également la séparation de l’Eglise et de l’Etat ou d’autres sujets qui auront marqué cette période.

La Seconde guerre mondiale

La caricature est largement utilisée pendant cette période pour dénoncer les agissements d’Hitler et des allemands en général avec de nombreux sujets abordés. Cependant, elle sera bien souvent censurée car considérée comme un moyen d’informer toutes les couches de la population, même celles qui ne savent pas lire. La caricature est donc considérée comme un danger et sera donc limitée en amont, ne laissant que peu de pouvoir à la presse.